Logo FLD.jpg
St Cath de Sienne.jpg
Fraternité Laïque Dominicaine
Dominique Pire et Sainte Catherine de Sienne
Do Pire.jpg

4 Mai 2021

Esprit Saint, figure féminine

Mme Annette Rocour

Prière d'introduction

Mystérieuse énergie, force de vie,

Toi qui ignore les frontières

Qui renverse les idées toutes faites

et bouscule les pesanteurs des traditions

 

 Viens et demeure en nous

 

Mystérieuse énergie, force de vie,

Toi qui libère de la peur

qui ignore les qu’en dira-t-on

les convenances, les routines

les excessives prudences

 

 Viens et demeure en nous

Mystérieuse énergie, force de vie,

Qui féconde le combat de ceux

qui luttent contre toute injustice,

Qui porte l’amour silencieux de ceux

qui compatissent aux larmes, aux cris

de toute souffrance et inventent

des gestes de sollicitude;

 

 Viens et demeure en nous

D'où vient cette mystérieuse énergie, cette force de vie ?

Annette dessin 1.jpg

« Elle s’étend avec force d’une extrémité du monde à l’autre, elle gouverne l’univers avec bonté »  Sagesse 8,1

Mais quelle est cette énergie primordiale ?

Ecoutons son chant :

« Avant tous les commencements, j’étais une pensée de Dieu;

J’avais déjà déjà fleuri dans le jardin de son Amour.

Annette dessin 2.jpg

Bien avant le début du monde, la mer n’était même pas creusée,

les sources n’avaient pas encore réussi à percer les croutons de la terre,

 

Que pour Dieu, moi  j’étais là; je vivais ses rêves, je dansais Dieu ,je riais

et mon bonheur déjà était de faire partie de la grande famille humaine.

Les montagnes ne s’étaient pas encore dressées,

droites comme des cavaliers sur la selle de leurs chevaux.

Les collines ne s’étaient pas encore arrondies, la tête dans leurs épaules.

 

Que pour Dieu, j’étais là

 

« Avant qu’Il ait pensé à la terre rousse et à la campagne bleue

Avant la danse des atomes tourbillonnant au soleil;

 

 

Avant qu’Il ait dressé la grande tente du ciel,

Annette dessin 3.jpg

Moi, j'étais là

Annette dessin 4.jpg

Quand Il a cerclé la terre comme un tonneau,

   quand Il a rassemblé le troupeau des nuages

quand  Il a dessiné la plage pour arrêter les       gros chiens de la mer;

MOI, j'étais là

Je vivais ses rêves, je dansais Dieu, je riais et mon

bonheur déjà

C’était de faire partie de la grande famille humaine. »

(Adaptation du livre des Proverbes 8 ,22…31)

Annette dessin 5.jpg
Vierge de la Sarte.png

Quelle résonance avec le livre de Siracide !

« Je suis sortie de la bouche du Très-Haut,

et comme la brume, j’ai couvert la terre.

J’ai dressé ma tente dans les hauteurs du ciel et la colonie de nuées

Était mon trône.

J’ai parcouru seule la voûte des cieux et me suis promenée

dans le fonds  des abîmes…

Je me suis enracinée dans un peuple glorieux,

dans le domaine du Seigneur, dans son héritage »Siracide 24,3-4-12.

Résonance aussi avec les premiers versets du livre de la Genèse:

« Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre; la terre était informe

et vide. Les ténèbres couvraient l’abîme et l’Esprit de Dieu planait

au-dessus  des eaux »

Quel lien entre  Sagesse et Esprit de Dieu?

Une transposition poétique?

La préfiguration du Christ?

 

Ne serait-ce pas plutôt la figure féminine de l’Esprit Saint?

C’est autour de ce questionnement que je voudrais évoquer ici, ce qui me paraît crucial aujourd’hui au regard des Evangiles.

" L'Esprit Saint, figure féminine "

(Ignace Berten: "La sollicitude")

« La sollicitude lorsqu’elle est attribuée à Dieu, se situe plutôt

du côté de ses traits féminins »

 

« Le mot qui dit l’Esprit en hébreu ou en araméen est Ruah (souffle)

Et ce mot est féminin…la tradition identifie souvent ce souffle,

cette sagesse avec L’esprit »

 

Dans la littérature syriaque (langue de Jésus), l’Esprit est toujours un terme féminin.

 

- ainsi la version syriaque de Jean 14,26

« La Sainte Esprit, la Consolatrice, vous enseignera toutes choses »

Le Saint Esprit.jpg

Cet usage du féminin pour l’Esprit a été abandonné pour 2 raisons:

Le grec et le latin s’imposent au 5ème siècle; or « pneuma » et « spiritus » renvoient au masculin.

Une 2ème raison est le risque encouru de conduire à une image trinitaire où le Fils serait né d’un couple divin uni sexuellement du Père et de la mère Esprit.

 

On peut voir aussi dans la tradition iconographique slave que l’Esprit  est régulièrement représenté sous une figure féminine; elle ne porte pas l’auréole ronde mais 2 carrés superposés avec 7 pointes; expression à la fois de la perfection et de l’éternité divine.

Image AR.png

En Bavière, relate encore Ignace Berten: On a découvert une fresque (soigneusement recouverte parce qu’elle choquait sans doute) représentant la Trinité, avec au centre le Père sous une figure féminine; cette fresque date de l’époque des béguinages où la revendication féminine était parfois quelque peu anticlérical.

Il m’apparaît qu’il y a des liens évidents entre les dons de l’Esprit et les vertus de la Sagesse.

SE2.jpg

Quels sont les dons de l’Esprit dans l’épître

aux Galates chez Saint Paul:

1. Sagesse

2. Intelligence

3. Science

4. Force

5. Conseil

6. Piété

7. Crainte 

Les vertus dans le livre de la Sagesse 7,22-26

« Il y a dans la Sagesse un esprit intelligent et saint(1), unique et multiple, subtil et rapide(2), perçant, net, clair et intact(3)

Ami du bien ,vif, irrésistible, bienfaisant, ami de l’homme, ferme, sûr et paisible(4) tout puissant et observant tout, pénétrant tous  les esprits, même les plus intelligents, les plus purs, les plus subtiles.

Elle est la respiration de la puissance de Dieu(7), le rayonnement de la lumière éternelle, le miroir sans tache de l’activité de Dieu, l’image de sa Bonté. »

Peut-on se risquer à quelques parallèles ?

  • La Sagesse, comme l’Esprit, donne à goûter Dieu et éveille à La mission.

 

  • L’intelligence (« multiple, subtil, rapide ») aide à entrer dans le Mystère de Dieu; à décerner erreur et vérité.

 

  • La science (« perçant, net, clair et intact ») donne de reconnaître L’œuvre de Dieu.

 

  • La force (« ferme, sûr et paisible ») donne persévérance dans L’épreuve, courage du témoignage, aide au quotidien à vivre le Combat spirituel.

 

  • Le conseil (« tout puissant et observant tout ») permet un discernement spirituel et de s’ajuster à ce qu’il convient de faire ou d’éviter, de dire ou de taire.

 

  • La piété (« rayonnement de la lumière éternelle, image de sa bonté ») fait  entrer dans l’expérience de la paternité, de sa proximité, sa tendresse qui nous rend aussi proches les uns des autres.

 

  • La Crainte (« respiration de la Puissance de Dieu ») induit une attitude d’humilité et d’émerveillement; la distance entre le Tout-Autre et nous.

Commentaires

L’Esprit Saint: figure féminine(?)

 

Après ce trajet, au travers des Ecritures et du chapitre « L’Esprit St, figure féminine dans le livre d’Ignace Berten, nous avons vu combien la figure féminine de l’Esprit est présente explicitement dans les premiers siècles et implicitement par la suite.

 

Ne serait-il pas urgent dans l’Eglise aujourd’hui de faire place à la pleine expression du féminin, alors que, de  par le monde, il y a émergence de celle-ci. Partout dans le monde, se lèvent des femmes à tous les niveaux de responsabilités; ne  serait-ce à titre d’exemple tout récent, la nouvelle vice-présidence des Etats Unis.

 

L’Eglise restera-t-elle sourde, longtemps encore, à cet appel de juste rééquilibrage entre hommes et femmes en son sein?

Tout dernièrement, bien sûr, il y a eu promulgation par notre Pape, à titre officiel du statut de « lectorat et acolytes » pour les femmes. 

Père et Fils.jpg
La Trinité.jpg

Sr Véronique Margron s’exprimait à la suite de cette annonce:

 

« Ouvrir enfin des ministères institués qui viennent de loin dans l’Eglise (pureté, impureté).

Cela est bien tard mais c’est un vrai pas contre l’obscurantisme toujours vivant, contre un naturalisme antiévangélique »

 

N’y a-t-il pas d’autres ministères qui pourraient être ouverts aux femmes; pourquoi pas la réconciliation par  exemple ou d’autres à inventer?

 

Sans nécessairement avancer comme les Anglicans, ne pourrait-on imaginer des ministères qui seraient ajustés à ce que les femmes ont manifesté de l’Evangile dans leur vie, au long des siècles? Que l’on songe aux béguinages… ou à ces « hôtels-Dieu » … 

Je pense à « Notre Dame de la Rose » à Lessines, par exemple, qui a fermé ses portes milieu du 20ème siècle.

Ces « hôtels-Dieu » qu’on pourrait presque appeler « autels-Dieu » tant le sacrement du frère et de la sororité y étaient célébrés…

 

Que l’on pense aux « sages-femmes », à tout le personnel éminemment féminin dans les hôpitaux, à tout ce qui est soin aux personnes du tout petit enfant au vieillard, à l’éducation, à l’accueil des indigents; tout cela a été le fait de nombreuses femmes dans le passé et aujourd’hui encore…

L’Eglise de demain sera-t-elle attentive à ce que lui dit l’Esprit?

N’y aurait-il pas là, lieu de créer de nouveaux ministères féminins dans ce que le bon pape François réclame à corps et à cris  pour l’Eglise du 20ème siècle : « un hôpital de campagne »?…

Au pied de la croix.jpg

Intentions de prières

Ô Esprit, souffle de vie, renouvelle notre désir de vivre pour féconder l’avenir,

fais de nous des accoucheurs de vie dans un monde en devenir.

 

Esprit, mystérieuse énergie, soit le courage de tous ceux qui inlassablement

Dans les douleurs et les joies de l’enfantement, aident les pauvresses exclus et

les exploités à renaître dans la conscience de leur dignité.

 

Ô Esprit, souffle de vie, habite chacune de nos relations, afin que nos regards,

nos paroles et nos silences soient pour les autres source de croissance et       

fassent de nos rencontres des « visitations » où renaissent l’amour et l’espérance.

N-D de la Sarte.jpg

Prière à Marie

Marie, mère disponible et vigilante, tu es dans la banalité du quotidien, la femme croyante.


Tu as médité dans le silence de ton cœur bien des «pourquoi» tandis que l’Esprit illuminait peu à peu les obscurités de ta foi, faisant de la Sainte Famille, discrète et unie, la première cellule de l’Eglise.

 

Vierge Marie, sois bénie, toi qui manifeste l’humble grandeur de toute vie qui se laisse habiter et conduire

La sagesse à dressée une table

R: La sagesse a dressé une table
    Elle invite les hommes au festin
    Venez au banquet du fils de l'homme
    Mangez et buvez la Pâque de Dieu

Je bénirai le Seigneur en tout temps
Sa louange sans cesse à mes lèvres
En Dieu mon âme trouve sa gloire
Que les pauvres m'entendent et soient en fête

Le Seigneur tourne sa face contre ceux qui font le mal
Pour effacer de la terre leur souvenir
Mais ses yeux regardent ceux qui l'aiment
Il tend l'oreille vers ceux qui l'appellent

Ils ont crié et le Seigneur a entendu
De la détresse, il les a délivrés
Il est proche de ceux qui ont le cœur brisé
Il vient sauver ceux dont la vie est déchirée.

Logo Dominicains.tv.png
Logo_Resurrexit.png